Main qui tient un téléphone avec des statistiques sur l'écran et un caisse à outil en fond

La maintenance du futur : préventive, prédictive, data analysis

Du préventif au prédictif, découvrez comment des solutions innovantes se mettent en place et comment elles peuvent minimiser le taux de panne de leurs infrastructures.
La maintenance du futur : préventive, prédictive, data analysis
January 12, 2022
par
Jean-Élie Tanguy

Les entreprises ont besoin de planifier la maintenance de leurs équipements, aujourd'hui optimisée par la récolte et l'analyse de données techniques pertinentes grâce au machine learning.

Du préventif au prédictif, découvrez comment des solutions innovantes se mettent en place et comment elles peuvent minimiser le taux de panne de leurs infrastructures.

1 - Qu’est-ce que la GMAO, l’IoT et la maintenance 4.0 ?

Pour commencer, revenons sur la définition des principaux termes !

  • La GMAO, soit la Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur, est une méthode qui consiste à faire appel à un logiciel de gestion pour les différentes tâches de maintenance des installations. Ces logiciels (ou progiciels) peuvent donc couvrir différents sujets tels que le suivi des équipements, des divers types de maintenance (comme la maintenance obligatoire pour les entreprises, ERP et ERT), mais aussi du personnel et des plannings.
  • L’IoT est l’acronyme de Internet of Things (l’Internet des Objets). Ce terme décrit donc l’ensemble des objets connectés à internet, et capables de transmettre des données recueillies par une machine (des capteurs par exemple), via un réseau.
  • La maintenance 4.0 désigne la nouvelle génération de la maintenance, faisant appel à la fois à la GMAO et à l’IoT. En effet, les données des objets sont collectées et transmises grâce à l’IoT, puis analysées par un logiciel de GMAO. Ce service permet une maintenance prédictif des installations techniques, par une analyse constante de leurs données permettant de prévenir les défaillances techniques à venir. 
Mains qui tiennent une tablette avec des statistiques sur des équipements électriques

2 - Le prédictif, comment ça marche ?

Les différents types de maintenance

Il existe une grande variété de maintenances. On peut néanmoins les rassembler sous trois types principaux

  • La maintenance corrective (ou maintenance curative) vise à réparer dès lors qu’une défaillance apparaît. Ce problème n’a donc pas été anticipé et doit être traité le plus vite possible. Cette maintenance “de dépannage” se fait au rythme du besoin de maintenance. Cela peut se révéler coûteux pour les entreprises, tant du point de vue du prix des opérations correctives que des pertes engendrées en cas de panne.
  • La maintenance préventive (qui peut d'ailleurs totalement sauver votre restaurant) se caractérise par la planification à l’avance des actions de maintenance, dites interventions préventives. C’est une maintenance “de routine” qui a de nombreux avantages, car elle permet de minimiser le taux de pannes et d'accident en entretenant régulièrement les infrastructures à moindre coût.
  • La maintenance prédictive vise à exploiter les données afin de prévoir et d’éviter au maximum les incidents tels que les pannes et assure donc la disponibilité des équipements. Si la maintenance prédictive existe depuis un certain temps, elle s’apparente aujourd’hui à la maintenance 4.0 : avec l’utilisation de machines ou matériels connectés pour analyser leur données quasiment en temps réel. La maintenance prédictive permet de réduire grandement les pannes et les coûts des opérations, même si elle est plus complexe à mettre en oeuvre.
Technicien qui tient une tablette avec des données sur un équipement

3 - Le futur de la maintenance 4.0

Des outils de plus en plus connectés

Avec le développement de l’intelligence artificielle et du machine learning (littéralement “apprentissage automatique”, soit des machines ou systèmes informatiques capables d’apprendre par eux-mêmes, sans suivre d’instructions et à l’aide d'algorithmes), les équipements et les outils de maintenance sont voués à devenir de plus en plus autonomes et intelligents. Ces machines technologiques seront capables de réaliser des algorithmes capables de prédire de plus en plus précisément une anomalie, donc de faire de la maintenance prédictive. 

La maintenance 4.0 est une maintenance évolutive, il est donc à prévoir que l’intelligence artificielle et le prédictif jouent un rôle précieux en tant qu'assistant du technicien de maintenance ou du responsable maintenance et l’aide dans la prise de décision, la réalisation de calculs budgétaires, l’optimisation du planning d’opérations de maintenance, etc.

Personne sur un ordinateur qui regarde l'application Merci Jack

L'expertise Merci Jack

Grâce à son service et à son savoir-faire dans le métier, Merci Jack met en place des processus innovants pour un suivi de maintenance toujours plus approfondi. La plateforme technologique de Merci Jack collecte différentes données opérationnelles, comme l’état des infrastructures et l’indicateur de santé des bâtiments, avec pour objectif de proposer du prédictif dans les années à venir. En plus d’offrir une vision multitechnique globale et détaillée d’un parc immobilier, cela permet d’anticiper les besoins d’un espace et de produire des recommandations automatisées afin d'éviter au maximum les pannes.

Si de nombreuses méthodes existent, les techniciens de maintenance sont de plus en plus nombreux à recommander la maintenance prédictive ou maintenance 4.0 : cette solution de maintenance, bien qu’elle puisse être complémentaire à la maintenance préventive et corrective, est capable de prévoir l’état de fonctionnement futur des infrastructures et d’adapter la planification des interventions en fonction des besoins réels.

La maintenance prédictive permettent à ceux qui la mettent en place de réduire considérablement leur budget de maintenance et de garantir le bon fonctionnement des équipements, ainsi que des gains de productivité. 

Partager
La maintenance du futur : préventive, prédictive, data analysis

Jean-Élie Tanguy

Architecte de formation, je travaille en maîtrise d'ouvrage depuis plusieurs années pour accompagner tous types d'entreprises dans la maintenance et le suivi technique de leurs établissements.